Tout temps passé a terre n'est qu'un intervalle de surface.

Garmin Descent Mk1 – Ordinateur de Plongée

Qui l’eût cru ? Depuis 2004 tous mes ordinateurs de plongée ont été des Suunto. Et alors que sur ce blog je vous ai parlé du cobra et de la D6i, je dois à présent faire une grosse infidélité et vous parler de la nouvelle venue sur le marché, la Garmin Descent Mk1.

Alors qu’il n’y a pas si longtemps je vous parlais de la Suunto D6i après mille plongées, voilà que le meilleur papa du monde (le mien bien entendu) décide de me faire un très joli cadeau et m’offre cette nouvelle venue sur le marché de la plongée, la montre ordinateur Garmin Descent Mk1.

20180517_145710

Et sur beaucoup de points de vue cette montre est formidable. C’est d’ailleurs ce qui peut surprendre vu que c’est la toute première tentative sur le marché pour Garmin. Alors que il y a quelques semaines je lisais par curiosité à propos de cet ordinateur, j’avais déjà entendu d’éminents critiques Facebookiens dire que Garmin n’y connaît rien, qu’il n’ont jamais fait d’ordinateur de plongée et que sûrement ça allait être un gadget qui allait échouer. C’était sans compter sur le fait que nous parlons ici de Garmin, c’est-à-dire peut-être l’un des leaders des GPS marins, mais aussi une très bonne marque de montre tracking GPS. Et c’est leur solide expérience marine et outdoor que l’on remarque tout de suite lorsqu’on a la montre en main: C’est un objet solide, robuste, qui inspire la confiance.

  • Elle possède 5 boutons facile d’accès même avec des gants de plongée
  • Un écran LCD, et non pas AMOLED. Le LCD-Transflectif est fait pour la lecture au soleil.
  • Un système de bracelet propriétaire qui permet de changer très rapidement pour les couleurs que nous souhaitons (moyennant finance) selon vos humeurs et vos couleurs. Une extension de bracelet est fournie pour porter au dessus de la combie.
  • Une batterie qui n’a rien à voir avec les SmartWatch à rechargement quotidien.
  • Un système d’alarmes par son et/ou vibrations
  • Etc. Etc.
  • Etc !!!

L’écran, parlons-en. Il n’a absolument rien à voir avec les écrans de SmartWatch Apple, Samsung, LG etc. Ici l’écran n’est pas en AMOLED mais LCD, concrètement l’écran est un exemple de lisibilité en extérieur, mais un chouilla moins lisible en intérieur. ce qui n’est pas vraiment un souci puisque comme sur une Casio par exemple, l’un des boutons est dédié au rétroéclairage, dont la durée est personnalisable.

Personnalisation à outrance

Parlons-en aussi d’ailleurs de cette personnalisation. Lorsque j’ai commencé à régler les différentes options je me suis retrouvé complètement perdu.

Non pas parce que les menus était mal foutu, mais tout simplement parce qu’il y a tellement de choix… rien que pour le réglage de l’heure, nous avons le choix entre l’affichage au format 12 heures, 24 heures mais aussi à l’affichage militaire. Et même si des dizaines de cadrans sont déjà disponibles sur la montre, il est tout à fait possible de dessiner son propre « face-watch » selon ses goûts.

Malgré cela, je préfère utiliser le cadran par défaut qui donne une vrai gueule de montre de plongée. Nous pouvons aussi choisir dans quel ordre apparaissent les sous-menus widget, mais aussi l’ordre d’apparition des sports préférés dans le menu des activités, etc. Et en ce qui me concerne j’ai bien entendu gardé la plongée sous-marine en numéro 1.

Montre d’un homme de la mer très exigeant

Ce qui m’a convaincu que cette montre Garmin Descent était décidément un des meilleurs ordinateurs de plongée du marché, c’était la présence d’écrans d’informations que je n’ai trouvé nulle part ailleurs:

Il est en effet possible d’afficher des bulletins météo terrestre et maritime avec la force et l’origine du vent, la hauteur des vagues et le baromètre mais aussi et surtout les horaires des marées. Et ça croyez-moi c’est absolument génial dans mon travail. d’un rapide coup d’œil sur ma montre après avoir appuyé deux fois sur un bouton il est possible de savoir lorsque je pilote le bateau si je dois rentrer à un endroit ou un autre selon la marée. Ceci est d’un confort monstre

wp-1533015433016..jpg

Exemples d’écrans qui me servent avant de prendre la mer.

Mais j’oubliais, ceci est un ordinateur de plongée!!!

N’oublions pas ce qui nous intéresse le plus: Le mode plongée.

Meme s’il s’enclenche automatiquement en sautant a l’eau, il est préférable d’activer l’ordinateur en passant par la fenêtre pré-plongée. il sera possible de changer quelques réglages (conservatisme, composition de l’eau, du gaz respiré, etc) tout en donnant le temps a la montre de récupérer les données GPS du point de départ.

Sous l’eau, l’écran est extrêmement lisible. Je n’ai jamais eu besoin d’activer le retro-éclairage. Il y a 3 fenêtres disponibles, et on passe de l’une a l’autre avec les boutons haut/bas:

 

wp-1533046732166..jpg

  • Fenetre principale: Profondeur, temps, température, temps de non-deco, niveau d’azote et vitesse verticale
  • Compas, avec profondeur, temps et non-deco
  • Batterie, rythme cardiaque, niveau de CNS pour le nitrox, et encore un rab de prof/temps/non-déco

En plus des alarmes sonores (configurables), j’apprécie énormément la présence du vibreur. Rien de mieux pour attirer l’attention sur une alerte.

wp-1533046633833..jpgLe mode apnée n’est pas en reste, et se trouve être très lisible. Avec un petit plus: la possibilité de marquer au GPS sont point de surface. Pratique en chasse sous-marine ou pour retrouver un bon spot.

 

 

 

 

 

Ou est mon air ?

La seule chose qui me manque, c’est la gestion d’air. Habitude que j’ai prise avec Suunto. C’est vrai que savoir combien de minutes d’air il me reste est tres pratique. Je ne sais pas si c’est prévu via une mise à jour et l’achat d’un transmetteur, ou s’il faudra bien entendu acheter une nouvelle Garmin Descent Mk2.

J’espère que ce sera la première proposition. Car comme tous ceux qui ont acheté la Descent, ca va sacrement nous embêter de revendre celle-ci pour acheter exactement la même chose « Avec une nouveauté qu’on aurait pu implémenter avant », a la sauce Apple.

Ce qui m’enerve vraiment avec cette Garmin Descent Mk1. (Attention: Coup de gueule)

Car oui, il y a un truc qui m’a énormément énervé, et qui peut concerner certains d’entre vous. J’ai reçu ma Garmin Descent depuis une boutique japonaise. Et ne sont disponibles en langue que l’anglais et le japonais. Mince! Je fais donc un petit détour par l’application PC pour voir s’il est possible de changer ca, et il semble que les seules langues disponibles en téléchargement soient l’arabe et le thai ( si je reconnais bien cela a l’écran…).

20180618_190941.jpg

Rapide mail a Garmin. Réponse sèche et froide d’un monsieur: j’ai acheté la montre a l’étranger, donc c’est comme ça. Le coté « marque  globale a réputation mondiale » en prend un coup.

Pourtant, j’utilise aussi des GPS Garmin Oregon 450 et Garmin GPSMap521s, les deux achetés au Japon. Les deux proposent un large choix de langues, francais inclus.

Garmin, ne me dites pas que c’est compliqué de proposer des packs de langue. J’ai acheté mon PC portable Xiaomi en Chine et changer la langue pour le français m’a pris 15 minutes. Mon smartphone lui acheté en Asie m’a aussi permis de passer au français en littéralement 4 clics. Alors Garmin, une petite mise a jour pour proposer une nouvelle langue?

Car avec le taux de change typique des produits électroniques qui est de 1$ = 1€, ça nous donne un ordinateur vendu a 999€ en France, pour 999$ a l’étranger… On peut donc dire que Garmin nous facture donc un pack de langue française a 140€ supplémentaire (et mer** aux expatriés).

Les plus :

  • Incroyable possibilités de personnalisation.
  • Une ergonomie impeccable et une navigation dans les menus exemplaire.
  • Visibilité de l’écran surprenante en extérieur et sous l’eau.
  • Pléthore d’applications sports et GPS utilisables en dehors de la plongée sous-marine.
  • Synchronisation avec le carnet de plongée en ligne automatique. Garmin Connect, le carnet de plongée utilisé, est lui aussi très ergonomique.

Les moins :

  • Pas de langue française quand on achète l’ordinateur à l’étranger ? Vraiment ?
  • Pas encore de gestion d’air. Sans savoir si ce sera une mise à jour ou si ça faudra acheter un nouveau modèle de montre, au prix ou coûte le Mk1…
  • Impossibilité d’editer les cartes GPS depuis une interface PC. Tout faire sur la montre n’est pas tres pratique.
Publicités

Tagué: , ,

Classé dans :Équipement de plongée, Ordinateurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :