Tout temps passé a terre n'est qu'un intervalle de surface.

5 raisons de choisir Olympus pour commencer la photo sous-marine

Parmi toutes les marques d’appareils photos il y en a une que les plongeurs affectionnent particulièrement pour débuter ou se perfectionner, c’est Olympus. Pourquoi cela?

debuter

Il y a encore quelques temps, la sphère plongée entière tournait autour du phénomène GoPro. Il en fallait une à tout le monde. Puis les plongeurs se sont aperçus que les vidéos c’est chouette à tourner, mais qu’il faut ensuite les éditer au montage. Résultat, on accumule plein de séquence sur notre PC dont on ne fait rien.

La photo a repris énormément d’intérêt. Prendre une photo n’est pas plus simple à prendre qu’une vidéo, mais c’est plus facile à éditer, et plus léger à partager avec les amis.

Parmi les appareils, on retrouve très, très souvent sur un bateau de plongée les couleurs noirs et rouges caractéristiques à Olympus.

1) Parce que Olympus veut que vous plongiez!

C’est peut être l’une des seules marques à vanter aussi ouvertement les options « photo plongée sous-marine » sur leurs appareils, que ce soit dans leurs pubs, lors de leurs présentations, etc.

Exemple de promotion sur le site japonais d’Olympus, on devine qui est le public ciblé

En plus, la marque propose même un site dédié à la photo sous-marine, avec conseils, tutoriaux, galerie, etc.

2) Parce que le matériel Olympus est solide.

Les appareils photos auxquels je pense avec cet article sont ceux de la gamme Tough. Devinez pourquoi ça s’appelle comme ça…

Les compacts Olympus sont des baroudeurs, qui resitent aux températures, à la poussière, chocs et surtout sont étanches à -15m. Ce ne sont pas les -30m du Nikon, mais c’est largement assez quand on commence.

Mais lorsqu’on commence aimer vouloir faire de la photo sous l’eau, il faut absolument passer par la case caisson. Le caisson permet à l’appareil de descendre à present jusqu’à -45m.

Et là se trouve l’un des gros avantages d’Olympus. Puisque l’appareil lui même est étanche et le jour où le caisson a une fuite, l’appareil ne meurt pas. Un bon gros rinçage/nettoyage dans tous les sens, voir un entretien en magasin et hop, c’est reparti.

3) Parce que les appareils deviennent modulaires.

L’achat du caisson est le passage obligé, le point de depart pour votre future carrière de photographe sous marin.

Et c’est la que cela devient très intéressant. Le caisson est le point d’encrage de tout un écosystème d’accessoires de photographie sous marine: vissez-y une plateforme avec une poignée, pour y mettre un flash, voir deux. Pourquoi pas un projecteur, et un trépied pour de la photo macro. A l’avant, vissez donc des objectifs grand angle, un dome, une macro, etc.

P1010298-COLLAGE

Un seul appareil (TG-4) et plusieurs configurations.

Selon ce que vous aimez prendre en photo (les reliefs, les petites crevettes, les autres plongeurs, un Kraken, etc) il y a toujours un moyen de personnaliser son appareil.

Mais il y a encore mieux que ça. Nous sommes en Aout 2017 et c’est la 5e generation de Olympus Tough qui est en vente avec le TG-5. Et ce qu’y a d’absolument genial (et contrairement a une certaine marque de petites caméras sportives ou un célèbre telephone fruité) c’est que accessoires sont compatibles d’une génération a l’autre. Pas besoin de reacheter tous les accessoires/objectifs lorsque vous vous offrez le dernier appareil.

4) Parce qu’Olympus vous aide à prendre de belles photos.

Le logiciel embarqué de l’appareil photo possède plusieurs réglages prédéfinis propres à la plongée (luminosité, couleurs, etc), et tous réunis dans un grand menu plongée sous-marine. Que vous soyez en train de prendre une manta en action, ou bien un crabe porcelaine sous une anémone, l’appareil se réglera facilement. D’ailleurs, si vous utilisez un objectif externe optionnel, il est possible choisir lequel dans un menu pour que l’appareil adapte son capteur en fonction. Plutôt malin.

Si vous souhaitez quelques exemples de photos prises avec mon TG-4, n’hésitez pas a regarder ici !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5) Parce que on peut faire aussi de très bons films sans GoPro avec un appareil photo.

Avez vous déjà essayé de faire une photo macro d’une anémone de mer avec une GoPro ? Voilà! C’est ça ! Une GoPro c’est très bien pour faire des films, mais pour la photo sous marine on reviendra…

Alors qu’avec un appareil photo, on prend de supers clichés et surtout on peut aussi faire de très bons films. L’optique pour la photo convient a la vidéo et on peut facilement attacher son projecteur sur le bras dont la prise est un standard. Surtout les derniers appareils permettent eux aussi de filmer en 4K (tout le monde ne jure que par cela)

5-B) Parce qu’ont peut aussi prendre l’Olympus dédié a la video

titleproductimgOlympus n’y a pas échappé. Comme toutes les autres marques d’imagerie, la marque rouge et noire à elle aussi sortie son Action Cam, la TG-Tracker. Elle même étanche à -30m sans caisson, elle possède des qualités qui font d’elle une valeur sûre pour le plongeur. Grosse batterie. Écran de cadrage. Correction de la balance des blancs/ajout de rouge en natif, stabilisateur d’image, mini phare intégré, 4K, etc.

img15

Si finalement vous préférez faire de la vidéo, c’est une bonne solution tout en un.

Petite idée de vidéo faite « sur le pouce » par la TG-Tracker

Et vous, est ce que vous avez commencé la photo sous marine avec un Olympus? Etes vous content? Ou bien peut être est-ce avec une autre marque que vous avez débuté ? Dites moi tout 🙂

Tagué: ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :