Tout temps passé a terre n'est qu'un intervalle de surface.

Le Pavillon Alpha

Il m’est arrivé quelque chose de surprenant il y a quelques jours, et je me suis dit que ça allait vous faire rire (ou bien réfléchir).
J’étais donc le skipper du bateau de plongée sur lequel je travail, un beau dimanche matin, sur un site de Grand Baie à Maurice. J’étais au mouillage en train de récupérer mes plongeurs en surface. A côté de moi, le bateau de plongée du centre voisin, lui aussi a son mouillage fixe, et tous les deux avec notre pavillon alpha au mat.


Au moment de partir avec tous mes plongeurs de retour, on commence à voir un hors-bord qui se rapproche à vive allure, pour passer à une vingtaine de mètres de l’autre bateau alors que son skipper, monté sur la proue, était en train de faire des gestes et montrer son pavillon au chauffard.
Je me dis « chic chic chic je vais faire chier mon monde » et je pars le rattraper (merci les 300cv du bateau). Je me colle à côté de lui et lui demande de ralentir. Il me fixe, et m’ignore. Je recommence à le héler, pas de reponse. Je gueule au mec de ralentir et finalement sa madame lui demande de faire (comme quoi, les femmes ont plus de pouvoir que moi)
Sachant que j’avais une dizaine de clients derrière moi, je commence à parler au mec de manière polie, calme, etc. :

« –  excusez-moi monsieur, je voudrais vous signaler que vous êtes passé trop près d’un pavillon alpha, et que pour la sécurité des plongeurs nous aimerions que……. 
– Quel pavillon, pas de pavillon ?
– La, celui-ci. Le même que le miens sur le bateau à côté de moi
– arrête tes conneries, il n’en avait pas et je passe ou je veux, la mer est libre. De toute façon, ça fait plusieurs années que je suis-là, je n’ai jamais eu de soucis 
– Monsieur, Pavillon Alpha, premier drapeau dans le bouquin que vous avez peut etre ouvert, un jour?
– Il n’en avait pas, donc je passe»
Bon, je ne sais pas quoi répondre à ça, je m’éloigne de toute façon. Nous avions tous vu le pavillon sur le bateau et visiblement ca ne sert a rien de parler avec le monsieur, un expat’ sud africain, visiblement. 
J’arrive près du récif en face de notre hôtel et je vois un autre bateau de plongée amarré a un mouillage fixe. Etant plus rapide que l’autre mec qui me suis dans mon sillage, je décide de faire un graaaand et beeeeaaaau demi-cercle d’évitement pour montrer l’exemple.
Et bien non, le mec continue tout droit et passe à une trentaine de mètres du mouillage, plongeurs en immersion. Là je m’énerve, je m’arrête pour le laisser me rattraper pour que je puisse lui parler, et non. Il me passe devant en m’ignorant complétement. Il rentre dans la passe pour rentrer dans le lagon, et passe à côté de la barge des scooters sous-marins du coin, et juste a une vingtaine de mètres de ces mêmes scooters en immersion, chacun d’eux suspendu sous une bouée en forme de pavillon Alpha.
Cela fait donc 3 fois en 5 minutes que le mec passe à proximité des pavillons alphas et s’en fiche complètement. Je rattrape le mec qui essaye de m’ignorer (imaginez, son regard très sérieux et biiiieeeen pointé vers l’horizon pendant que sa nana et leurs amis me regardent yeux grands ouverts et clairement ne semblent pas comprendre), de leur côté mes clients à l’arrière restent complètement ahuris par ce mec. Je commence à lui gueuler son numéro d’immatriculation pour le faire réagir et me réponds tout simplement avec un beau doigt d’honneur sans même me regarder.
Bon, vu que ça n’avance à rien, je rentre au Club et de là, j’appelle les Gardes Côtes. Et alors que mon staff me dit que ça ne va servir a rien, que c’est l’heure du déjeuner et qu’ils ne sortiront pas, je tombe au téléphone sur un officier plutôt aimable (on sent l’apriori que j’avais à propos des gardes côtes mauriciens) qui prends les détails de l’immatriculation du bateau et me demande ou est ce qu’il a poursuivi son chemin, c’est-à-dire vers la plage à côté du Club, visible d’où je suis.
10 minutes plus tard, je vois le semi-rigide des garde-côtes qui arrive, cherche le bateau puis se rapproche de lui, tourne deux ou trois fois avant de l’accoster pour une bonne quinzaine de minutes.
Impossible de dire quel savon les gardes cotes lui ont passé, mais en tout cas je suis bien content d’avoir vu ces derniers se déplacer et faire cette part du boulot qu’habituellement on leur reproche de ne pas faire.
Simplement pour vous rappeler, le pavillon Alpha est le premier pavillon de l’alphabet maritime, et lorsque utilisé au mouillage, il signifie que des plongeurs sont en immersion et que les autres bateaux ne doivent pas s’approcher a moins de 100m autour, si ce n’est a vitesse extrêmement réduite.

Tagué:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :