Tout temps passé a terre n'est qu'un intervalle de surface.

Plongée profonde – pédagogie

Lorsque j’ai créé ce blog, j’avais dans l’idée de parler de mon expérience d’instructeur et pouvoir expliquer pourquoi je conduis mes cours de telle ou telle manière.

Je viens de relire mes messages en me rendant compte que je n’ai pas vraiment écrit sur le sujet.
Alors je compte donc y remédier en parlant d’une plongée que j’apprécie: la plongée profonde du cours d’Advanced Open Water.

Lorsque je fais une plongée profonde dans le cadre d’un cours d’Advanced Open Water, j’emporte avec moi une petite bouteille remplie de Coca Cola.
Ça fait toujours rire lorsque je suis sur le bateau avec la bouteille en plastique accrochée a mon gilet. Et pourtant, et pourtant….

C’est pour moi, le meilleur outil pédagogique que j’ai trouvé pour faire comprendre ce qui se passe dans notre corps aux clients. Ainsi, pour etre complet, j’emporte avec moi :

  • La petite bouteille de Coca Cola, avec une attache pour la fixer a ma stab.
  • Une lampe.
  • Une ardoise.
Explications:

L’important dans ma leçon, ce n’est pas toujours d’être le plus exacte possible mais d’arriver a faire comprendre et de manière très simple ce qu’il se passe en vrai.

Vous vous rappelez peut etre de ce dessin animé fin des années 80, « Il était une fois… la Vie », où le corps humain était vivant de l’intérieur, ou le système immunitaire était figuré a la manière de petite armée , contre des hors de virus aux gros yeux, de bactéries crasseuse, etc.
Bien entendu, ce n’est pas comme ça dans notre corps mais « l’esprit y est ».

Petite précision, il est important de prendre une bouteille de cette célèbre marque américaine, parce que premièrement elle est parée de rouge, mais aussi et surtout parce que dans le bouchon se trouve une sorte de joint qui permet au gaz contenu dans la bouteille d’y rester en garantissant l’étanchéité.

1) Changement des couleurs.

La couleur rouge du bouchon et de l’étiquette est ainsi donc parfaite, car ces deux éléments changent vraiment de couleur au fond. Evidemment, ça implique que vous n’ayez pas pris une affreuse bouteille grise de Coca-light!
Avec la lampe torche, il suffit de passer la lumière sur ce bouchon et sur l’étiquette pour restituer la vrai couleur et faire comprendre aux plongeurs que leur tête ne voient pas un vrai rouge au fond.
Sous l’eau, le rouge du bouchon et celui de l’étiquette apparaissent différemment, presque de la même couleur que le coca lui même.

2) Absence de bulles a cause de la pression

Apres, je demande ce qui va se passer si je secoue la bouteille et que je l’ouvre ensuite. On va s’attendre a ce que le Coca se transforme en geyser alors que non, la pression est telle que les bulles contenues dans le coca ont disparues. Pratique pour expliquer la compression. Il suffit de secouer, d’ouvrir et de voir que le coca reste dans la bouteille ! 
Pour amuser les clients, il suffit aussi de boire un peu de ce coca et faire tourner la bouteille, puis de marquer sur l’ardoise que la profondeur rend le coca salé…

3) Création d’un accident de décompression (ADD) virtuel.

Enfin, a la fin de ma démonstration je vide la bouteille de son contenu pour ne laisser qu’un petit quart du volume en eau. Le reste, de l’air!
Si tout s’est bien passé pendant la première partie de ma plongée, je me retrouve donc a 30m de profondeur après une dizaine de minutes avec de l’air comprimé au contact d’un petit volume d’eau. A ce moment là il ne me reste plus qu’a continuer ma plongée après avoir expliqué grâce a mon ardoise que ma dernière expérience se fera en surface.

De retour sur le bateau, je n’ai plus qu’a prendre cette bouteille maintenant sur-gonflée a l’air comprimée et je l’ouvre devant mes clients. Apres un Pshiiiit et quelques secondes, il apparaît une multitude de petites bulles visibles a l’œil nu. 
D’accord, ce n’est pas exactement comme un ADD en direct, mais l’idée y est, et c’est ce qui doit rester dans l’esprit des gens. Comprendre POURQUOI le plongeur doit craindre l’ADD.
J’explique qu’en cas de retour rapide en surface, ou d’être resté trop longtemps sous l’eau, c’est ce qui peut se passer dans le sang, d’autant plus que le sang est plus épais et dans des veines plus fines, ce qui augmente donc les chances de collisions entre bulles pour en former ensuite de plus grosses avant une embolie…

Ce qui compte, c’est marquer les esprits sans traumatiser: surtout ne pas omettre de dire que si on respecte bien toutes les règles de la plongée loisir, ce genre d’incident de ne pas arriver. 

Voila, c’est une façon de faire que j’apprécie parce qu’en plus d’être amusante (boire du coca a 30m n’est pas du tout sérieux) et le ludique. Ainsi, mes plongeurs ont des illustrations concrètes de ce qui se passe sous l’eau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :