Tout temps passé a terre n'est qu'un intervalle de surface.

le cas REQUIN

C’est amusant (affligeant) de lire et voir les médias français parler des requins.
Un rapide coup d’œil aux journaux nous apprend qu’ils sont surement et indubitablement la nouvelle première cause de mortalité sur l’île de la Réunion.
Oui, malheureusement des accidents peuvent arriver, comme le surfeur tué il y a deux mois pendant son voyage de noces, ou bien l’ado tuée il y a deux semaines alors qu’elle faisait du snorkeling.
Mais le nombre de mort reste exceptionnel, et ce qui peut me gêner c’est le traitement passionnel de ces histoires.

C’est surtout lorsque j’ai lu dans un article que le préfet de la Réunion, dans un soucis de sensationnalisme plus que par bon sens, a ordonné la mise a mort du squale qui a tué la jeune fille. Bonne change avec cela: retrouver LE requin responsable. Bon, si des dizaines d’autres requins meurent dans l’histoire ce n’est pas grave.
Tuer un requin (ou tuer un requin en pensant que c’est exactement celui responsable) ne va rien arranger, un autre prendra son territoire et le risque sera toujours présent.

Tuer tous les requins d’une zone, même les plus petits comme les requins pointes-blanches ou pointes-noires, c’est s’exposer a faire venir plus près des cotes des requins de plus grosse taille qui en profiteront pour étendre leur terrain de chasse.

Cela contraste tellement avec le combat que mène d’autres personnes. Il y a peu, le CITES (Convention Internationale qui régule le commerce des espèces menacées) a admis que les requins étaient une nécessité pour les océans, et que de ce fait des espèces rendues vulnérables par l’Homme doivent être protégées.

De l’autre coté de l’Atlantique, aux Bahamas des centres de plongée permettent de plonger avec des requins gris en toute sécurité et de s’approcher de ces prédateurs et voir qu’ils ne sont pas agressifs contre les humains.

http://player.ooyala.com/iframe.js#pbid=5cc2bf5cc4994e8782b74c6f02f50d01&ec=BrcG4xYjplx-MexGZERyR4mvH4OVZYZT En Australie, pays souvent cité pour ses attaques de squales, un groupe de personne n’hésitent pas a sauver un requin qui a été pris par un crochet. Ils ont du calmer l’animal, le sortir de l’eau et le renverser dans un bassin et lui enlever son infortuné piercing. (Testez le lien ci dessus, ça vaut le coup d’œil!)

Comme quoi, il y a encore des gens pour trouver que même si ces animaux sont potentiellement dangereux (au même titre que les tigres, lions, loups, moustiques, etc) ce n’est pas une raison de tous les abattre.
Le comportement des gens change, même si ca prend du temps. Mais c’est surtout les médias (que tout le monde regarde) qui devraient parfois changer un peu « leur » verité absolue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :