Tout temps passé a terre n'est qu'un intervalle de surface.

Je ne sais pas nager, mais je veux plonger!

Ici, nous avons beaucoup de clients asiatiques. Et une majorité d’entre eux viennent de Chine. Le problème que nous pouvons avoir avec ce type de clientèle est que dans leur immense majorité ils ne savent pas nager. Mais alors vraiment pas!

Il n’y a qu’a les voir dans la piscine (1,50m de fond) avec le gilet de sauvetage, les brassards, les lunettes de natation. Si je voudrais caricaturer, je dirai qu’ils se sont pas loin de porter une balise argos, juste au cas où.

Néanmoins, nous ne pouvons pas passer a coté de ce marché. Les chinois sont maintenant la première nationalité sur les Maldives.

Ainsi, nous amenageons nos baptêmes pour qu’ils puissent découvrir nos fonds marins. La plupart du temps, lorsqu’ils viennent s’inscrirent, ils nous disent d’eux même qu’ils ne savent pas nager. Mais parfois certains clients mentent ou ommetent de nous dire. Ou alors tout simplement, ils se sur estiment!

C’est pour cette raison que nous faisons faire un test de nage. Non pas tant pour savoir s’ils peuvent aligner une distance de 50m sans problème, mais surtout pour savoir comment ils se comportent dans l’eau.

Afin de les mettre en confiance AVANT ce test qui peut être stressant, je leur explique ceci:
Une personne qui ne sait pas nager, c’est quelqu’un qui rencontre trois problème.

  1. Cette personne ne sait pas rester en surface.
  2. Cette personne ne sait pas garder la tête hors de l’eau pour pouvoir respirer
  3. Cette personne ne sait pas se mouvoir.

Alors j’explique ensuite que le premier problème disparaît dès le début de la plongée, et que le second s’évanouit a partir du moment ou nous mettons le détendeur en bouche et que nous acceptons la sécurité qu’il nous offre.

Car effectivement, pour un baptême dans les conditions que nous avons ici aux Maldives (Lagon sans vagues ni courant) ce que nous demandons aux clients c’est une confiance en leur instructeur et en l’équipement que nous leurs fournissons.

Ainsi il ne reste que le troisième point qui est facilement surmontable par une explication de ce qu’est un bon palmage sous l’eau (jambes tendues, pas de pédalage, etc.) et la présence de l’instructeur qui peut aider a la nage en tenant le plongeur.

C’est ainsi que parfois je rencontre de bonne surprises. Des gens qui ne savent pas nager (en surface) et qui se débrouillent très bien sous l’eau. Je reste convaincu qu’être un nageur est plus sûr, néanmoins pour ce qui est de la plongée lors de vacances, et a fortiori pendant un baptême, il n’est pas nécessaire de s’appeler Michael Phelps.

Tout cela pour dire qu’avec le bon encadrement et les bonnes conditions, tout le monde peut plonger pour au moins un baptême. Il suffit parfois de donner confiance, et ainsi faire decouvrir un autre monde a des gens qui le pensait inaccessible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :